Pas encore inscrit ? | Passe oublié

La Vallée Sacrée, de Cuzco à Pisac

26/06/2012 | pisaq, perou | 0 commentaire |

La Vallée Sacrée, de Cuzco à Pisac

Départ pour 4 jours, toutes nos affaires sont entassées dans un sac de 20l. A l’attaque !

On sort de Cuzco en roulant vers les hauteurs, la route change, le paysage également, il devient plus vert, peut-être est-ce dû à la fonction même de la Vallée Sacrée. Cette zone était le grenier des Incas, sa géographie, ses avantages naturels et météorologiques en ont fait – en font toujours – une zone agricole de premier plan. Ici, les terrasses prennent tout leur sens.

Au détour de la route, on traverse des villages, on croise des vaches qui préfèrent changer de prairie en traversant la route, des paysans qui battent le blé à l’aide d’un cheval en longe, et toujours ces couleurs, encore et toujours... 

Premier stop, Chinchero.  A première vue, le village est certes plaisant, très pueblo sud-américain, mais ne présente pas grand intérêt (sauf pour celles qui aiment les échoppes de souvenirs !). En y regardant de plus près, on découvre derrière la plaza des armas des terrasses qui nous permettent de comparer les modes de construction incas.

Minute culturelle :

3 types de construction :
- Les pierres taillées et ajustées au millimètre sont pour les bâtiments sacrés
- Les pierres taillées et assemblées au mortier sont pour les bâtiments nobles
- Les pierres non taillées, consolidées au mortier sont les habitations de base

3 fonctions pour les terrasses :
- Consolider le terrain
- Cultiver et faire des expérimentations agricoles
- Embellir le paysage

Une fois assimilées ces infos de base sur les terrasses, nous pouvons poursuivre notre visite de la Vallée Sacrée, mais pas sans un dernier détour dans Chinchero pour visiter la petite église coloniale qui réserve une surprise de taille , tout l’intérieur étant peint, du sol au plafond, en passant par les murs.. L’atmosphère qui s’en dégage est des plus prenantes.

Prochain arrêt, Moray.
On pourrait se croire arrivés au pays des petits hommes verts tellement ce site est sur-réaliste : une succession de cercles concentriques sont creusés dans le sol, formant une sorte de puit de terrasses. La fonction première de ce site était de procéder à des expériences sur les cultures.

En effet, les cercles permettaient de planter sous toutes les orientations. Et comme plus on s’enfonce dans le puit, plus la température monte (environ +10° au fond), les incas avaient toute latitude pour  faire leurs expériences  et arriver à faire pousser en altitude des plantes que l’on n’aurait jamais cru voir ici !
Détour par Las Salinas, pour un spectacle d’un autre genre, mais ô combien déconcertant. Nous sommes toujours à près de 3000m d’altitude et nous voici en train de contempler des salines. Des milliers de bassins de sels s’étalent à flanc de colline, dans un dégradé de blanc lumineux.

Minute culturelle : Le cours d’eau qui les alimente est une conséquence d’un choc de plaques tectoniques (ca décoiffait dejà pas mal à l’époque) où la mer s’est retrouvé emprisonnée (comme pour le salar d’ayuni à priori) à plus quelques milliers de mètres d’altitude.  En se retirant, une source est restée coincée dans les entrailles de la montagne, CQFD !

On finira la journée à Pisac, à faire les boutiques sur le marché artisanal le mieux achalandé que l’on ait vu jusque-là. On ne se refait pas :-)

 
Note : 4.00 - 1 vote



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
17/06/2012 | Lima, Perou | 0 commentaire

LIMA, l'embrumée

Lima - 16 et 17 juin 2012 Nous passerons sur notre arrivée retardée à cause d'un manque de bagages, de la mode locale pas vraiment attrayante quand il s'agit de racheter quelques fringues en attendant le retour du sac prodigue et sur le code de la route local fait de klaxon, de déports d'une voie à l'autre et de frôlement de tôle, sans jamais ... Lire la suite

 
19/06/2012 | Arequipa, perou | 2 commentaires

Aréquipa, la ville blanche

Aréquipa - 18 juin 2012 J-1 avant le départ des rando et... le sac est enfin arrivé!!! Nous sommes désormais parés et d'attaque :-)Cette journée est consacrée à la découverte de la vieille ville d'Aréquipa, la ville blanche. Elle tire son surnom de l'utilisation de pierres de lave blanches pour construire les ... Lire la suite

 
21/06/2012 | Chivay Perou | 0 commentaire

El Condor pasa en la valle del Colca

19/06 - 8h, départ d’Aréquipa vers la vallée del Colca, on contourne les 3 volcans pour monter de 2300m d’altitude à 3700m à Chivay en passant par un pic à 4900. Et là, autant dire que le souffle est court, la démarche se fait plus lente, le sang bat aux tempes. Bref, mate de coca en intraveineuse !
On croise au passage des ...
Lire la suite

 
24/06/2012 | Puno, perou | 0 commentaire

Le lac Titikaka, où comment naviguer à presque 4000m

22/06 – Embarquement pour un périple sur le lac de Titikaka (je passe sur la prononciation exacte en Aymara, difficile à expliquer par écrit, mais qui se rapproche phonétiquement de Titi Q’a Q’a), plus haut lac navigable du monde à près de 3810m d’altitude. A 45 minute de bateau de Puno, apparaissent au milieu des roseaux les ... Lire la suite

 
25/06/2012 | Cusco, perou | 0 commentaire

Cuzco : La Rome Inca

Voici une ville qui emporte tous les suffrages !
Ville coloniale s’il en est, avec ses palais, ses balcons de bois sculptés, ses ruelles étroites, Cuzco n’en reste pas moins celle qui fut la capitale Inca, et quelque ravages qu’ait opéré la conquista Espagnole, les vestiges Incas subsistent et défient le temps ...
Lire la suite

 
27/06/2012 | Ollantaytambo, perou | 0 commentaire

La Vallée Sacrée, de Pisac à Ollantaytambo

Après une bonne nuit passée dans le charmant Pisac Inn (resto & terrasse très sympa), qui donne directement sur le marché, et nous voilà repartis à l’assaut des ruines de Pisac.

Une vraie ville en ruine perchée à 3000m d’altitude, avec ses quartiers, ses temples, son cimetière (dans les cavités de la ...

Lire la suite

 
28/06/2012 | Aguas Calientes, perou | 0 commentaire

Le lieu sacré, le Macchu Picchu

Ca fait plus de 10 jours qu’on s’y prépare…le chemin de l’Inca, enfin le mini chemin de l’Inca.

 Il y a 3 moyens de rejoindre le Macchu :

- La version warriors, on prend le train à Ollantaymbo, on descend au Km 82, puis 3 jours de marche, 43 Km et 3 cols plus tard, arrivée à la porte du soleil, au-dessus du ...



Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil